DCMP : Manque d’une politique sportive

DCMP : Manque d’une politique sportive
La première grosse erreur est d'avoir évité Otis Ngoma qui avait déjà posé des bases dans cette équipe

Les ambitions de DCMP sont freinées en Coupe de la CAF par la formation de San Pedro FC de la Côte d’Ivoire, samedi dernier à Abidjan, au terme du match retour (0-2). A la manche aller les deux équipes se sont neutralisées sur le score nul d’un but partout.

 

Selon un analyste sportif, aussi longtemps que le DCMP n'aura pas une politique sportive, une vision sportive et une gestion professionnelle qui correspondent à sa carrure d'un des trois grands clubs historiques de la RDC, il ne doit pas s'attendre à des bons résultats aux interclubs de la CAF.

 

 

La première grosse erreur est d'avoir évité Otis Ngoma qui avait déjà posé des bases dans cette équipe pour engager un coach dont je ne remets pas en cause les compétences mais qui a un problème réel de communication et de transmission vis-à-vis des joueurs. Une véritable avancée en régulant sur le plan communicationnel. Un autre péché commis par les Immaculés, c'est le fait d'avoir amputé à l'ossature de base près de la moitié de ses cadres. Quelques-uns ont été évités parce que jugés trop revendicateurs par certains dirigeants du club alors qu'on connaissait l'ampleur de leur apport dans cette équipe. Doxa Gikanji et le très bon défenseur central Ava Dongo en sont les victimes phares. Un autre fait à mettre dans la catégorie de péché originel, c'est le fait qu'Andrea Agostinelli soit venu faire la tabula rasa en ne retenant pas dans sib effectif certains joueurs qui ont déjà fait leurs preuves dans cette équipe. Mukenga Trésor dit Kuluwe et le très prometteur Lema Sukama en ont payé les frais. Au regard déjà de la prestation du club au niveau du championnat national, il n'était pas dingue de conclure que les tupamaros n'ont pas fait une bonne préparation d'avant- saison. Cette déconfiture en compétition africaine n'est pas du tout une surprise pour des esprits avertis. Même avec des milliards, lorsque le club n'a pas de politique sportive conséquente, les résultats escomptés tarderont toujours à venir.

 

 

Olivier Sefu (Ufc)
Kinshasa, le 24 décembre 2018

Toutes les actualités
Bana Foot Institute Fédération Congolaise de Football Association   : Leopards foot site DPPI